Vous avez dit cantonales?

Laissant à vos autres gazettes préférées le soin de vous apporter une analyse politique des élections cantonales des 20 et 27 mars derniers, nous nous contenterons de regret- ter le fort taux d’abstention en ces temps où, sous d’autres cieux, des citoyens se battent pour pouvoir voter ! Les Altoséquanais n’ont pas vu non plus l’intérêt que ces élections locales représentent pour leur vie quotidienne… dommage !
Pour le Val de Seine, cela n’a rien changé, les mêmes élus ayant été renouvelés. À noter cependant que, lors de son discours d’investiture le 31 mars, Patrick Devedjian a indiqué vouloir poursuivre ses efforts « pour fluidifier la circulation en aménageant les grands axes départementaux », en pensant « bien sûr à l’opération Vallée Rive Gauche sur la RD7 (…) et côté rive droite à la RD1 avec le boulevard urbain que nous allons réaliser de Clichy à Le- vallois, puis à Boulogne-Billancourt ». Dans ce contexte, la vice-présidence du maire du Plessis-Robinson, Philippe Pemezec, doit être relevée puisqu’elle regroupe l’aménagement du territoire, l’égalité des chances et le développement durable. En effet, sous la précédente mandature, ce dernier domaine avait été dévolu à une conseillère générale déléguée, Mme Odile Fourcade, qui ne s’est pas représentée, et qui malgré le peu de moyens mis à sa disposition a su faire évoluer les mentalités, notamment grâce à la création du Conseil de développement durable du 92. Que va faire son successeur, avec plus de moyens, certes, mais aussi une marge de manœuvre bien étroite ?

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− quatre = 4