RD7 et berges de Seine, la politique du pire

Les travaux d’élargissement de la RD7 et de bétonnage des berges de Seine avancent à grand pas.

Le département a choisi de ne pas attendre les conclusions des juges pour faire aboutir son projet.

68_p2_berges_fmt

Les berges mises à sac sur le quai des Chartreux 
à Issy-les-Moulineaux.

Les travaux d’aménagement se sont poursuivis tout l’été. Le long du quai des Chartreux à Issy-les-Moulineaux, les berges ont été mises à sac. Des feux ont été implantés au carrefour Vaugirard à Meudon et des travaux de voirie ont été effectués autour du nouveau pont-rail à Sèvres. Les associations de défense de l’environnement qui contestent ce projet ont été condamnées en première instance par le tribunal administratif. Nous sommes aujourd’hui en appel.

Une question de santé publique

Dans ce dossier la protection de l’air nous soucie particulièrement. Le département affirme que sa 2 x 2 voies n’apportera pas de pollution supplémentaire. Il semble ne pas réaliser que la cote d’alerte est depuis longtemps dépassée. Nous devons, sans attendre, trouver les moyens de faire baisser la pollution de l’air et donc la circulation automobile. C’est ce que prescrit le code de l’Environnement avec son Plan de protection de l’atmosphère (PPA).

Luc Blanchard

 

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + trois =