Le « Big bang » territorial

En janvier 2016, les nouvelles structures administratives que sont la Métropole du Grand Paris et les territoires ont désigné leurs exécutifs. Par ailleurs, certains départements s’organisent pour peser.

Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris

C’est le député-maire (Les Républicains) de Rueil-Malmaison qui a été élu, le 22 janvier, président de la Métropole du Grand Paris. Conformément aux accords passés entre les formations politiques, il était le seul candidat…

p5_ListeVP_opt

Les 209 conseillers métropolitains étaient également appelés à élire 20 vice-présidents. Sans surprise, Anne Hidalgo (PS), maire de Paris, est première vice-présidente. On constate également, à regret, que la parité n’est pas respectée : seulement 3 femmes. Plus surprenant encore est d’y retrouver, outre P. Ollier, quatre autres représentants du 92 : André Santini (Issy-les-Moulineaux), Éric Cesari (Courbevoie), Manuel Aeschliman (Asnières) et Georges Siffredi (Châtenay-Malabry).

Dans les territoires

Les établissements publics territoriaux (EPT), qui ont remplacé les intercommunalités, ont également élu leurs présidents en janvier 2016. Les quatre territoires des Hauts-de-Seine ont donc à leur tête : pourVallée sud, Jean-Didier Berger, maire de Clamart ; pour GPSO, Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne-Billancourt ; pour Paris ouest la Défense, Jacques Kossowski, maire de Courbevoie et pourBoucle nord de Seine, Nicole Goueta, maire de Colombes.

Vers une fusion des départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines

Patrick Devedjian, président du département des Hauts-de-Seine et Pierre Bédier, président du département de Yvelines, ont organisé des vœux communs et annoncé qu’ils travaillaient à une fusion des deux départements. Dès 2016, plusieurs services, comme l’entretien de la voirie, pourraient se doter d’une direction commune.

LB

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 − deux =