L’assemblée générale de Val de Seine Vert

Le 3 mai dernier, Val de Seine Vert a tenu son AG. Une bonne occasion de présenter les principaux dossiers sur lesquels nous travaillons. Alain Mathioudakis les a passés en revue ville par ville. Il a également évoqué les dossiers transversaux comme celui sur la forêt francilienne ou de la RD7.  Puis nous sommes passés sur les perspectives pour 2014 : poursuite des dossiers en cours en matière d’urbanisme, défense du patrimoine, transport, participation à des organismes consultatifs… Luc Blanchard a ensuite présenté les comptes et ce fut l’occasion pour Nicole Jimenez d’intervenir sur la « financiarisation » du travail bénévole. En effet depuis quelques années, nous avons pris l’habitude de chiffrer notre investissement militant pour lui donner une visibilité. La rédaction d’avis pour les enquêtes publiques, la participation aux commissions, notre contribution à l’éducation à l’environnement…  sont trop souvent minorées.

Il n’en reste pas moins que le fait de fixer une contrepartie en euros au travail que nous effectuons a quelque chose d’artificiel. Nous avançons la somme de 51 000 euros, mais quel est le salaire horaire ? Combien vaut notre travail ? Avons-nous envie de le vendre ?

Emportés par cette discussion et par quelques autre le temps est passé trop vite. L’exposé que voulait faire Odile Joyeux sur l’économie circulaire n’a pas pu avoir lieu, ne manquez pas son article page 6. Nous avons malgré tout renouvelé notre conseil d’administration.

Merci à celles et ceux qui sont venus ou qui ont envoyé un pouvoir. Les autres se rattraperont sûrement l’année prochaine.

 

VDSV

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois × 9 =