La Métropole c’est maintenant !

Le premier janvier 2016, la Métropole du Grand Paris voit le jour et les territoires remplacent les intercommunalités. Ce big bang territorial conduit les associations de défense de l’environnement à mieux se coordonner afin de peser à cette nouvelle échelle.

p4_metropole_opt

Retrouvez les territoires à enjeux métropolitains sur le site fne-idf.fr

La création de la Métropole du Grand Paris va avoir des conséquences importantes sur l’organisation de nos territoires. Prenons l’exemple des Plans locaux d’urbanisme (PLU), ce sont eux qui déterminent ce que l’on peut construire suivant les quartiers. Jusqu’à présent, ils étaient conçus et mis en œuvre par les communes.

Demain, les PLU seront remplacés par les PLU intercommunaux (PLUI), les règles en matière d’urbanisme s’établiront à l’échelle des territoires. Pour le territoire de GPSO, le PLUI couvrira sept communes. Il devra être compatible avec le Schéma de cohérence territoriale (SCOT) de la Métropole, un document supra-communal qui lui aussi est à créer.

Les associatifs doivent s’adapter

Même si les maires ont obtenu de pouvoir continuer à délivrer les permis de construire, ce n’est plus à l’échelle communale que les grandes orientations d’urbanisme vont être élaborées. Les associations de défense de l’environnement ont pris l’habitude, depuis plusieurs années, de s’organiser en collectifs pour porter des dossiers lourds, comme celui de l’île Seguin, de la RD7 ou du parc de Saint-Cloud. Il faut maintenant aller plus loin de façon à promouvoir les bonnes pratiques environnementales à l’échelle des Établissement publics territoriaux (EPT).

Environnement 92, qui fédère les principales associations de défense de l’environnement des Hauts-de-Seine, souhaite que des collectifs se mettent en place sur chaque territoire. Ces collectifs pourront être informels, rassemblés autour d’une charte, ou se constituer sous forme d’association 1901, dotée d’une personnalité juridique.

Travaillons à la cohérence de notre mouvement

Val de Seine Vert participe aux expérimentations en cours. Nous sommes au bureau d’Environnement 92 et coorganisateur du forum organisé le 25 novembre prochain à Chaville (voire encadré). Une coopération horizontale se met en place.

Pour aller plus loin, plusieurs d’entre nous pensent qu’il faut également marquer notre parenté avec France Nature Environnement (FNE). C’est ce qu’a fait notre fédération régionale en devenant FNE Ile-de-France. C’est, je l’espère, ce que nous choisirons nous aussi lors de notre assemblée générale extraordinaire le 12 décembre à Boulogne-Billancourt, en changeant de nom pour devenir FNE-Val-de-Seine.

Luc Blanchard

………………………………………………………………….

Forum sur le rôle des associations au sein de la Métropole du Grand Paris

Mercredi 25 novembre 2015, Salle Fradet, 50 rue Alexis Maneyrol, 92370 Chaville

Entrée gratuite sur inscription par e-mail : forumdu25novembre2015@gmail.com

La Métropole du Grand Paris tend à éloigner les citoyens des lieux de décision. Ces derniers mois, la préfiguration de la Métropole a surtout concerné les élus et cela ne semble pas devoir s’arranger. Les associations de défense de l’environnement doivent se regrouper pour se faire entendre, partager leurs préoccupations mais aussi pour obtenir une autre gouvernance. Venez en discuter avec nous le 25 novembre à Chaville.

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + neuf =