Une assemblée générale pas comme les autres

Comme pour beaucoup d’associations, en cette période « inhabituelle », l’assemblée générale 2019 de Val de Seine Vert s’est tenue à distance le 4 juillet ! Bienfaits de la technologie (il y en a !) nous avons pu écouter, échanger, voter, sans prendre de risques. Certes le « pot » habituel nous a manqué, mais même au travers de nos « lucarnes » la convivialité était là !

Le président Alain Mathioudakis a présenté son rapport moral constatant l’implication et la présence de VDSV sur de nombreux dossiers qui méritent vigilance et attention. :

  • Enquêtes publiques : sur le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) de la Métropole du Grand Paris, Plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD). Sur ce dernier, l’avis de Gil fut tranché, c’est « un plan de prévention des déchets contestable ».
  • Participation au comité de suivi de l’île Seguin (plus de 11 réunions !)
  • Suivi de l’évolution de la ZAC Léon Blum
  • Sauvegarde du Parc de Saint Cloud : tenter d’obtenir la fermeture du Parc aux voitures le week-end (sans succès !) et questions sur l’impact du chantier de la ligne 15 ouest
  • Menace de comblement des carrières de la colline Rodin et éviter le « bétonnage » de cette colline
  • À Chaville : appel afin d’aider l’ouverture de la Ressourcerie
  • À Sèvres : avis sur la requalification de la RD 910
  • Portés par des dossiers qui nous semblaient devoir retenir notre attention, nous avons étendu notre vigilance à Clichy à propos du devenir de la Maison du peuple ainsi qu’à Châtenay-Malabry où nous nous sommes mobilisés aux côtés d’autres associations contre le projet de transformation radicale de la Cité jardin de la Butte Rouge.
  • VDSV a organisé un débat-rencontre le 13 mai sur le thème de : « Mai 1968+1 – Le passé, le présent, l’avenir de l’Ile Seguin » avec la présence de Roger Silvain, responsable CGT Renault en mai 1968. VDSV est présente dans des instances officielles comme la commission de suivi de l’usine de traitement des déchets Isséane et la commission de l’héliport de Paris-Issy et a participé à l’enquête lancée sur le Schéma de Cohérence Territoriale de la Métropole du Grand Paris.

Perspectives 2020

Lors de la présentation du rapport financier, le président a bien marqué les enjeux importants d’une meilleure diffusion de l’écho, ce magazine reconnu par tous comme bien fait et intéressant devrait pouvoir trouver une encore plus large audience.

Il a été décidé d’engager temporairement une stagiaire sous la responsabilité de Naïk Guezel. Elle a pour mission la constitution d’une base de données et la mise au point d’outils de communication (renforcement de notre site, réseaux sociaux, etc.).

Autre moment fort de notre AG, la démission de notre président Alain Mathioudakis. En effet élu maire adjoint en charge de la transition écologique au conseil municipal de la mairie de Boulogne Billancourt, il ne pouvait rester président de notre association (d’ailleurs dès son engagement connu il s’était mis en retrait.) Alain a chaleureusement remercié l’ensemble du conseil d’administration, soulignant l’esprit de dialogue, la liberté de parole et le travail en équipe.
Nous lui souhaitons la meilleure réussite dans ses nouvelles missions.

Le conseil d’administration du 8 juillet a élu Frédéric Puzin nouveau président. Rouben Ter-Minassian et Didier Valon ont rejoint le CA. L’AG s’est terminée sous les applaudissements « virtuels » !

Nicole Matrand

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 4 = neuf