Rock-en-Seine : des avis partagés!

Plébiscité par son public malgré une météo capricieuse, le festival Rock-en-Seine qui s’est tenu le dernier week-end d’août dans le parc de Saint-Cloud fait l’objet d’appréciations plus mitigées de la part de certains riverains.

Val de Seine Vert se fait l’écho du mécontentement de résidants des communes voisines – à Issy-les-Moulineaux et Meudon, notamment, où le bruit était audible jusqu’en forêt ! – résidants qui ont subi trois jours durant les effets d’une sonorisation excessive, perturbant un droit légitime au repos. Sans parler des dommages irréversibles sur l’audition du jeune public soumis à une exposition au bruit de forte intensité et de longue durée. Dommages bien connus sauf, apparemment, des organisateurs. De même pour ceux occasionnés à la faune. De ce point de vue, le choix du parc de Saint-Cloud comme lieu d’accueil d’une manifestation telle que Rock-en-Seine est-il défendable ?

Enfin l’accueil d’un public aussi important – près de 110 000 personnes – a nécessité des investissements non négligeables en termes d’infrastructures ; cela peut-être aux dépens de la maintenance du patrimoine monumental. Le retour sur investissement est-il assuré ? Et, dans l’affirmative, peut-on accepter que ce soit au mépris de la santé publique et de la préservation de l’environnement ?

Probablement pas. C’est pourquoi certains demandent que la tenue de Rock-en-Seine dans le parc de Saint-Cloud soit reconsidérée.

Anne-Marie Siramy

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit × 1 =