Paris vue de la Tour Berthelot à Meudon

p7_image_du_moment_opt

Cette image illustre les différences entre une urbanisation dense et l’urbanisation modérée de nos villes situées seulement à 5 km du périphérique… Les espaces verts, source de fraîcheur et protection contre le réchauffement climatique, y sont abondants. Quel contraste avec la ville grise qui s’étend à perte de vue et qui, si elle ne prend pas le taureau par les cornes, subira des coups de chaleurs intolérables pour ses habitants. « Savoir pour prévoir afin de pourvoir » disait Auguste Comte… On sait ce qui va nous arriver et, malgré cela, on continue à densifier la métropole capitale, est-ce ainsi que l’on pourvoit alors que l’on sait ?

Michel Riottot

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− deux = 5