Manuel de transition

58.4 Manuel Transition_fmtEnfin traduit en français, le « Manuel » de Rob Hopkins nous donne les clefs pour devenir acteur d’un mouvement révolutionnaire. Alors que nous sommes confrontés au réchauffement climatique et à la fin du pétrole bon marché, les initiatives de transition nous permettent de réagir de façon constructive. Nous avons tout à y gagner

Imaginez un monde dans lequel vous auriez plaisir à rencontrer vos voisins, à cultiver votre jardin, à prendre votre temps… Ce monde désirable c’est celui que sont en train de construire les villes en transition. Elles sont nombreuses en Angleterre, aux États-Unis, en Suède…
Toutes sont parties d’un double constat : l’époque de l’énergie abondante et bon marché est terminée. Le réchauffement climatique doit être combattu énergiquement. Pour nous, qui sommes dépendants du pétrole, cela nécessite de profonds changements dans nos modes de vie. Les initiatives de transition se donnent les moyens d’anticiper ce choc, elles deviennent « résilientes ». Drôle de mot utilisé par Rob Hopkins pour désigner une activité qui parvient à s’adapter à des changements imposés. Tout ce qui permet de s’opposer à l’effondrement d’une structure ou d’une société est « résilient ». L’auteur s’arrête longtemps sur ce concept clef. Il explique pourquoi « faire petit » est inévitable. Quelles sont les illusions auxquelles il ne faut pas s’accrocher : les voitures électriques, le biodiesel… C’est la première partie du livre.
Guérir du stress post-pétrolier
La deuxième partie explique comment sortir du stress post-pétrolier. C’est là que le manuel porte bien son nom. C’est une vraie méthode que nous livre l’auteur avec ses trucs et ses astuces afin de devenir ville en transition. Il parle de la manière de mobiliser nos concitoyens, de fédérer les initiatives, de convaincre nos gouvernants et d’abord les élus locaux. L’objectif est de réaliser des plans locaux de descente énergétique, et le pragmatisme est de mise. La transition, telle qu’elle nous est décrite, c’est une nouvelle approche et de nouvelles méthodologies d’actions. Ce manuel décrit la façon dont nous pouvons agir dès aujourd’hui, en y prenant plaisir, afin de préparer un avenir moins sombre que celui qui s’annonce.
« Pour que l’on accepte, conclut Rob Hopkins, d’échanger la mobilité, la croissance et l’aisance matérielle pour autre chose, il faut que cette alternative soit plus alléchante que ce qu’elle entend remplacer ».
Luc Blanchard
Commandez-le sur : www.revuesilence.net

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six × 3 =