L’école Ferrandi à Issy, c’est fini !

En 2016, la ville d’Issy-les-Moulineaux annonçait, en accord avec la Congrégation Saint-Sulpice, avoir proposé l’ancien foyer « La Solitude » à la CCI Paris Ile-de-France. Le projet immobilier se doublait d’un projet pédagogique enthousiasmant, valorisant pour la ville, porteur d’avenir et judicieux quant à l’utilisation d’un lieu laissé à l’abandon depuis plusieurs années.

p2_solitude_opt

Las ! «  Il semble » que de cette part pédagogique du programme il n’en reste plus que la partie commerciale, à savoir l’installation et l’exploitation d’un hôtel haut de gamme. Nous sommes dans l’obligation d’écrire « il semble » car malgré nos nombreux appels et relances, ni les interlocuteurs de la ville d’Issy (la Semads – Société d’économie mixte de l’Arc de Seine), ni la CCI de Paris, ni l’École Ferrandi n’ont répondu à notre interrogation. Seule la Compagnie des prêtres de Saint-Sulpice (qui a cédé le lieu dans le cadre d’un bail emphytéotique à la Semads) nous a bien confirmé que le projet d’installation de l’École Ferrandi dans le « jardin de la Solitude » (rebaptisé Domaine de la Reine Margot) était abandonné, mais ne semblait pas disposer d’informations précises quant aux raisons de cette nouvelle situation qu’elle regrette.

Les communiqués de presse de la CCI et de la ville d’Issy-les-Moulineaux en 2016/2017 étaient pourtant pleins de promesses : « Ce développement pédagogique ambitieux s’appuie sur un projet immobilier d’envergure et implique la réalisation d’un hôtel d’application de niveau 4* […] qui permettra aux étudiants en Bachelor et Master de FERRANDI de se confronter très vite aux réalités de leur futur métier. » De tout cela que reste-t-il ?

Nicole Matrand

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six + 1 =