La pollution plombe l’économie

Un rapport du Sénat sur le coût économique et financier de la pollution de l’air a été rendu public le 8 juillet dernier. Il estime que le coût annuel de la pollution de l’air extérieur et intérieur serait compris dans une fourchette de 68 à 97 milliards d’euros ! Sont pris en compte les impacts sur la santé mais aussi sur les conditions socio-économiques ainsi que les effets non sanitaires dus aux baisses de rendements agricoles et à la dégradation des bâtiments. L’OMS, pour sa part, chiffre le coût de la pollution à 2,3 % du PIB/an.
Le rapport rappelle que l’application des lois précédentes sur l’air n’est pas suivie d’effet car de nombreux décrets manquent. Les sénateurs préconisent 61 mesures qui, si elles étaient appliquées, réduiraient sensiblement les effets nocifs de la pollution et permettraient même d’avoir un bilan économique positif de 11 milliards d’euros/an. Le rapport a le courage de mettre en lumière une vérité : pour l’État, ne rien faire n’est plus possible car les conséquences ne peuvent plus être dissimulées.

Michel Riottot

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 − quatre =