La MGP passe en phase projets

L’État va participer au financement de 61 projets pour contribuer à la mise en place du Grand Paris. Les Hauts-de-Seine en accueillent onze. Deux d’entre eux renforcent les « hubs internationaux », c’est-à-dire les nouveaux quartiers construits à Nanterre et à Issy-les-Moulineaux autour des gares du Grand Paris Express.

Forum organisé le 21 octobre 2016  par Paris Métropole

Forum organisé le 21 octobre 2016 par Paris Métropole

Répondant à l’appel à projet lancé par la Métropole du Grand Paris, les communes ont proposé des terrains qui leur appartiennent et un site par ville a été sélectionné. Deux d’entre eux s’inscrivent dans la requalification des quartiers autour des futures gares du Grand Paris Express (Lettre n° 79).
Nanterre et Issy-les-Moulineaux
À Nanterre, la place de La Boule a été sélectionnée. Un bâtiment de 289 logements HLM va être démoli et remplacé par 10 000 m2 de bureaux, 2 500 m2 de commerces et 8 500 m2 de logements, dont 89 logements sociaux.
À Issy-les-Moulineaux, il s’agit de l’îlot E de la ZAC Léon Blum. Un programme de 140 logements dont 25 % de logements sociaux est prévu. Val de Seine Vert était intervenue, en septembre 2015, lors de l’enquête publique, pour demander la mise en place de « zones de rencontres » dans lesquelles la vitesse est limitée à 20 km/h. Cette demande est toujours d’actualité puisque le nouveau quartier est présenté comme un « des hubs les plus peuplés de la future ligne 15 ».
La concertation toujours en panne
Alors que la Métropole du Grand Paris passe en phase projets, la société civile est toujours tenue à l’écart. Les lettres que notre fédération France Nature Environnement – Île-de-France a envoyées pour demander à participer au Conseil de développement (CODEV) sont restées sans réponse.
Lors du forum organisé le 21 octobre par Paris Métropole*, Philippe Laurent, maire de Seaux et chargé de mettre en place ce fameux CODEV métropolitain, a expliqué qu’il y aurait deux types de membres : 80 personnalités nommées par le président Patrick Ollier, et 24 habitants, une femme et un homme pour chaque territoire, tirés au sort dans des listes de volontaires. Philippe Laurent a insisté sur le fait qu’il ne s’agissait pas de créer des collèges avec leurs quotas de représentants de la société civile, mais de recruter des individus impliqués sur le terrain. Nous n’en saurons pas plus sur la manière dont les volontaires seront sollicités… et choisis.
Afin de hâter la mise en place d’un CODEV sur le territoire T3 (Grand Paris Seine Ouest), notre association a écrit à Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne-Billancourt et président du T3, pour demander que cette instance, à laquelle nous souhaitons participer, soit rapidement mise en place.
Luc Blanchard

* Paris Métropole est un syndicat mixte d’études, créé en juin 2009, qui repose sur une démarche de coopération entre plus d’une centaine de collectivités d’Île-de-France de différents échelons : communes, intercommunalités, départements, région. L’adhésion est ouverte aux collectivités de l’agglomération parisienne qui le souhaitent. (Wikipédia)

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 9 = dix-huit