Balades urbaines sur les traces du ru de Marivel

Par ce petit matin frais et ensoleillé du 9 octobre, 5 groupes de marcheurs, riverains, amis et surtout curieux se sont élancés à la découverte des traces du ru de Marivel, 3e édition d’une randonnée urbaine guidée et commentée par les bénévoles passionnés.

p5_5_opt
Partis de Versailles (gare Chantiers ou Porchefontaine), de Viroflay au pied de la source de la Voirie, du parc Lesser à Ville-d’Avray, ou de la gare de Chaville-Vélizy, les 5 circuits ont permis de débusquer, grâce à l’œil averti de nos guides : les fontaines désertées, l’ombre d’une ancienne blanchisserie, la trace du « Puits sans vin » estaminet où venaient se « rafraîchir » les charretiers, les marques du haras du duc de Morny, la grâce d’un petit jardin japonais offert en 1925 par Albert Kahn à l’École normale supérieure (aujourd’hui Centre international d’études pédagogiques de Sèvres). Cette petite merveille fermée pour l’instant au public était la pépite du cru 2016. Nous avons également apprécié la carte intitulée « la richesse en eau à Versailles » réalisée par des apports collaboratifs. Elle permettra à chacun de garder un souvenir précis de ces traces.
La dernière partie du parcours nous a amenés en bord de Seine au débouché du ru de Marivel, aujourd’hui bien caché sous un bloc de béton sans âme. De quoi faire travailler notre imaginaire !
Nicole Matrand

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 − un =