Île Seguin : organiser la mémoire

Depuis la mi-janvier 2018, nous participons au comité de pilotage Mémoire. Participent à ces réunions : SPLA Val de Seine Aménagement, AMETIS, ATRIS, Groupe Renault Valorisation du Patrimoine, Renault Histoire et Val de Seine Vert.

p3_memoire_opt

Quatre réunions se sont tenues entre janvier 2018 et mi-avril 2018. Les sujets abordés et/ou présentés :

Œ Le pont Seibert reliant l’île Seguin au Bas-Meudon doit permettre le passage du futur TCSP, des piétons et des vélos, et servir également à la défense pompier de l’ensemble de l’île Seguin. Les associations prennent acte de l’état dégradé et de sa reconstruction. Une réunion de présentation du nouveau pont s’est tenue le 27 mars dernier. Le projet présenté satisfait l’ensemble des parties présentes, il aura la même hauteur que l’ancien. Un escalier est prévu – ainsi qu’un ascenseur – pour atteindre le pont depuis la promenade de la rive côté Meudon.

L’ancien pont sera démoli entre juillet et septembre 2018 – début des travaux été 2019 – ouverture deuxième semestre 2021. Les associations souhaitent que la dépose du tablier du Pont Seibert fasse l’objet d’un événement et que des éléments de cet ouvrage puissent être récupérés et distribués.

 Le Fronton de l’île Seguin : les associations demandent une reconstruction. La SPLA prendra en compte cette demande et conservera toutes les données techniques du fronton, les lettres en métal.

Ž La porte du bâtiment de l’Artillerie, le long de la RD1, doit être incluse dans la consultation promoteurs du D5 (propriété de Renault). Une œuvre mémorielle sera intégrée dans le projet de construction.

 Une visite du lycée, place Nationale, a été organisée le 4 avril dernier. La visite a été faite par l’architecte du projet (studio Mikou). Le projet recueille un bon retour des associations, et la réhabilitation ainsi que la signalétique du fronton sont de qualité. Lors de la visite du chantier, l’ATRIS a insisté pour que les projets de réaménagement de la place Nationale fassent l’objet d’une présentation publique : le fronton Renault est indissociable de la place elle-même.

 La requalification de la place Nationale (place Jules Guesde) sera donc intégrée au projet du futur lycée. L’ATRIS et VDSV proposent que soit conservé le pavage, évocation de l’ambiance industrielle et de la vie ouvrière de ce lieu, monument discret mais chargé d’histoire. Trois scenarii nous ont été présentés à la réunion du 10 avril. Un parvis sera créé devant l’entrée du lycée, quel que soit le scénario présenté. VDSV propose que le kiosque présent pendant de nombreuses années soit remplacé par un kiosque “mémoriel” de ce lieu. Les projets finaux feront l’objet de présentation publique. Sur cette place doit passer le TCSP qui sera mis en service probablement vers 2021.

En raison de l’avancement des travaux préparatoires sur l’île Seguin, le Pavillon fermera à l’été 2018. On peut se poser la question du lieu : où se prolongera l’exposition “Mémoire” ?

Toutes les associations rappellent qu’un lieu de mémoire de 1 000 m² doit être prévu. L’AMETIS indique l’engagement de Carlos Ghosn pour permettre la réalisation et l’exploitation d’un site mémoriel.

À suivre…

Antoine Monnet

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − quatre =