Et si on passait de la pub à l’information !

Une petite application, téléchargeable gratuitement sur smartphone, séduit des millions de consommateurs. Yuka, c’est son petit nom, permet en scannant le code barre d’un produit cosmétique ou d’un aliment de savoir s’il est bon ou non pour la santé.

Lancé en janvier 2017 l’application Yuka nous permet en scannant un code barre d’obtenir une note sur 100, lié à un code couleur. Vert si le produit est bon, orange et rouge s’il est mauvais. L’application présente les défaut du produit : trop gras, trop salé, contenant des additifs… Elle donne aussi ses qualité : riche en protéines, faiblement calorique, pas de sucre. Lorsque le produit est mauvais et que des alternatives existent, elles sont proposées.

Les notes sont attribués par un algorithme qui se base sur trois critères : la qualité nutritionnelle compte pour 60%, la présence ou non d’additifs pour 30% et enfin le caractère bio du produit pour 10%. Même si l’algorithme de classement peut contenir des biais cette application nous permet de connaître la qualité de nos achats.

La start-up à l’origine de l’application se rémunères sur les options avancés qu’elle propose : programme de nutrition, alerte sur certains produits, recherche par nom de produit… Elle n’entretient aucun partenariat avec les marques et ne fait pas de publicité. Que du bonheur.

LB

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 × = vingt huit