06 et 07 moins nocifs

Le 30 mars 2017, la ville de Paris a adopté la création d’« Ondes Paris », observatoire ayant pour mission de surveiller les niveaux d’exposition aux ondes électromagnétiques liées à l’usage des mobiles et du wifi, d’informer et de sensibiliser les citoyens. Une nouvelle charte relative au téléphone mobile a également été signée entre la ville et les opérateurs, ces derniers s’engageant à ce qu’aucun Parisien ne soit exposé dans son lieu de vie à un seuil supérieur à 5 volts par mètre pour les fréquences de 900 mégahertz. Pour rappel, la charte des Hauts-de-Seine, signée en 2004, fixe le seuil à 41 volts par mètre.

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf × 6 =