Vestiges du Covid à Issy

Que reste-t-il de visible à Issy-les-Moulineaux de la période du Covid ? Pas celle du confinement strict, mais celle où il était possible de manger ou boire ensemble à condition d’être à l’air libre ? Justement ce qu’il en reste c’est une terrasse « éphémère » qui n’a jamais cessé d’exister depuis cette époque, en occupant la chaussée au carrefour de la Mairie : la terrasse d’une brasserie célèbre à Issy.

Pour des raisons de circonstance et sans doute d’accointance particulière, la municipalité décide de restreindre ponctuellement la place de la voiture, de gêner son déplacement !

Mais c’est cependant cette même municipalité qui était partie prenante du réaménagement à 4 voies de la RD7, la voie de bord de Seine sur la rive gauche, qui est, elle, un aménagement pro-voitures.

Et avec ce printemps 2023, semblent refleurir ici et là, à Issy, d’autres terrasses de restaurant sur des places de parking. Il serait d’ailleurs intéressant de connaître les conditions de ces réapparitions, et sont-elles les mêmes pour chacun des établissements ?

Enfin, de manière plus proactive, la ville (sauf le bord de Seine) est passée entièrement en zone 30 km/h.

Telle semble aller la politique de la place de la voiture à Issy-les-Moulineaux, au gré des circonstances, en hésitant entre la favoriser ou la défavoriser. Une fois de plus, ne devrions-nous pas nous saisir d’une telle situation, pour réfléchir à un plan global, définissant la juste place de la voiture à Issy et à GPSO ?

Laurent Thibault

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ six = 9