Un nouvel engagement pour Luc Blanchard

Capture

Vice-président de Val de Seine Vert, Luc Blanchard a été nommé, en janvier, au Conseil économique, social et environnemental régional (CESER) sur proposition de notre fédération France Nature Environnement Île-de-France.

Chaque région de France est dotée d’un Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser), c’est un organe consultatif. Les membres du Ceser sont issus du patronat, des syndicats ainsi que de fondations, associations et organismes participant à la vie collective. Ses membres sont nommés par le Préfet de région. En Île-de-France, le Ceser compte 122 membres.

La présidente du Conseil régional peut saisir le Ceser pour avis, de même que le Préfet. Le Ceser peut aussi, de son propre chef, étudier divers aspects de la vie régionale et proposer ses réflexions. Dans notre région, une vingtaine de rapports et avis du Ceser sont publiés chaque année dont la presse – au moins la presse spécialisée – se fait l’écho.

Plusieurs organismes dédiés à la protection de l’environnement sont représentés au Ceser, notamment notre union régionale, France Nature Environnement Île-de-France (FNE-IDF). Les organismes proposent des personnes puis, aux termes de la loi, le Préfet, agissant souverainement, procède aux nominations.

Luc Blanchard, qui depuis 2014 est chargé de mission Métropole du Grand Paris au sein de FNE-IDF, a pris ses fonctions en janvier 2020. Il prend la suite d’Anne Sauvey, longtemps secrétaire générale d’Environnement 92, et siège dans deux commissions : Ville, habitat, politique de la ville et Aménagement du territoire. Le Conseil d’administration de Val de Seine Vert se joint à moi pour lui souhaiter un plein succès dans ces nouvelles fonctions. Nous ne doutons pas qu’il saura faire entendre la voix des écologistes au sein de cette instance.

Nicole Matrand

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − = cinq