Rendons le Parc de Saint-Cloud à la nature et aux promeneurs

Classé monument historique, le Domaine national de Saint-Cloud est, avec ses 460 hectares, le plus vaste espace vert du département des Hauts-de-Seine et a obtenu en 2005 le label « jardin remarquable ». Les promeneurs peuvent encore y retrouver les traces de sa structure initiale en parcourant les allées conçues par Le Nôtre, le jardin à l’anglaise, les carrés boisés, puis se reposer au rond-point de la Balustrade où l’on domine tout Paris.

Oui, tout cela est bucolique, charmant et idéal pour les Parisiens et les riverains en quête de verdure, d’air pur et de silence…

p7_saintCloud5_opt

STOP ! Rembobinons le film !

Air pollué, bruits de moteurs en continu, danger permanent sur les grandes allées, c’est ce à quoi sont confrontés les promeneurs ! Rien d’étonnant puisque le Parc est traversé par un flux incessant de voitures roulant à une vitesse limitée à… 45 km/h, souvent largement dépassée ! Est-ce bien raisonnable alors que s’étendent partout dans les communes aux alentours des limitations de vitesse à 30 km/h ?

La semaine, le Domaine sert de voie de délestage pour l’autoroute A 13, le week-end les parkings intérieurs servent d’appel à une intrusion facile. Certes les 2000 abonnements annuels des automobilistes pressés représentent une ressource non négligeable pour le Domaine de Saint-Cloud et son propriétaire, le Centre des Monuments Historiques. Mais n’y a-t-il pas d’autres solutions ?

p7_saintCloud2_opt

Autre difficulté : les « ralentisseurs » constitués de 2 rangées de pierres, dont l’objectif est de « casser la vitesse », n’ont pas de réelle efficacité sur les automobiles et s’avèrent dangereux pour les cyclistes.

Lanceurs d’alerte !

Forts de ces constats, VDSV et « Garches est à vous » ont rencontré Arnaud Vuillé, secrétaire général du Domaine, afin d’alerter une nouvelle fois sur ces problèmes et proposer des solutions :

• Un plan de circulation apaisée avec l’impératif d’une vitesse limitée à 30 km/h voire 25 km/h. Ce projet pourrait être étudié…

• Fermeture du Domaine à la circulation le week-end sauf pour les axes menant au Stade français et aux restaurants afin de protéger leur activité.

• La cause des cyclistes à propos des ralentisseurs semble avoir été entendue…

• L’alternative au « tout voiture » peut passer par la mise en place de circuits en attelage. Une proposition est en cours. L’introduction de bus électriques est également à l’étude.

Comme on le voit, la prise en compte d’une nécessaire évolution est encore très limitée. Pourtant elle est inexorable.

Nicole Matrand

p7_saintCloud4_opt

Abattages programmés

Dans le cadre de l’entretien des abords de la ligne Saint-Cloud/Saint-Nom-la-Bretèche, la SNCF entreprend le débroussaillage et l’abattage d’arbres. Une partie de ces travaux se situe sur l’espace du Domaine national de Saint-Cloud. Si par chance aucun « arbre remarquable » ne se trouve sur la zone, on peut malgré tout regretter que les tailles n’aient pas été faites régulièrement évitant ainsi un abattage brutal. Il faut aussi s’inquiéter de l’effet esthétique : la voie était jusqu’ici cachée par un rideau de broussailles et de jeunes fûts. Dans son rapport, l’ONF précise qu’elle « s’engage à maintenir le long du Parc un rideau végétal et un maintien de la végétation sur les clôtures en particulier dans le prolongement de l’allée de la Porte Jaune, de la Glacière et de Chartres ainsi que dans les parties qui bordent le parc, comme la Grande allée de la Marne ». Nous restons vigilants !

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + = quatorze