Quel devenir pour le bâtiment 57 Métal ?

En juin dernier, cinq associations de défense de l’environnement ont saisi le ministère de la culture pour demander la préservation du 57 Métal, un des derniers symboles de la présence de Renault à Boulogne-Billancourt. Jean-Pierre Duport, ancien directeur de l’architecture et de l’urbanisme a été missionné pour mener une mission de réflexion à ce propos. Il a lancé des consultations courant septembre et nous a reçus le vendredi 16 octobre.

p2_57metal

Sans se départir de son rôle d’arbitre, en menant les échanges avec fermeté mais courtoisie, M. Duport nous a demandé de présenter nos arguments en faveur de la sauvegarde de cet édifice. Nous avons repris la démonstration, développée dans notre dernière lettre, concernant la dépollution d’un sol sans démolition du bâtiment sur lequel il repose. Nous avons ensuite expliqué que ce bâtiment de 17.000 m² pourrait très bien servir de lieu d’exposition faisant écho aux deux pôles culturels de l’île Seguin : le R4 et à la cité de la Musique. Enfin nous avons suggéré qu’il soit aménagé pour être une gare de la ligne 15 du Grand Paris Express (cf. Lettre 69 de novembre 2013).

A la fin de cette audition, nous avons marqué notre soutien à l’action du maire de Boulogne-Billancourt quant à ses prises de position consistant à refuser toute destruction du 57 Métal, et ce malgré les multiples différends qui nous opposent à lui. La remise du rapport de Jean-Pierre Duport, initialement prévue en octobre, a été renvoyée à une date ultérieure, sans plus de précisions.

Val de Seine Vert

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ deux = 3