Île Seguin, île du futur

Le maintien et l’enrichissement de la biodiversité sur l’île sont un besoin vital pour les hommes. Un enjeu politique fort dont les riverains, élus ou non, doivent s’emparer.

En Europe occidentale, près de 80 % des populations d’insectes volants ont disparu en trois décennies.

À l’occasion de l’actuelle révision générale du Plan local d’urbanisme (PLU) de Boulogne-Billancourt, le Préfet des Hauts-de-Seine, Pierre SOUBELET, a suggéré en février 2018 dans l’annexe à son avis, à propos de la zone Ucc qui correspond à l’île Seguin : « Le parc de l’Ile Seguin aurait pu être valorisé par l’introduction d’une zone naturelle (N) ». Il est encore temps de saisir cette opportunité unique.

Abandonnant le jeu de Lego de la tour la plus haute et le Monopoly de la ville la plus dense, le Grand Paris ne méritera son nom que si ses décideurs savent s’élever à la hauteur des enjeux du xxie siècle.

Collectif Vue sur l’île Seguin

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 1 = dix