« Chiffres-en-Seine »

Les plus importants ports fluviaux de France sont sur la Seine : Paris, le premier de France (1) et Rouen. Rouen, également port maritime qui permet le transbordement de navires de haute mer (jusqu’à 280 m de long et 150 000 tonnes) est le 5éme port Français pour le trafic d’engrais et de produits pétroliers, c’est également le premier port céréalier d’Europe.

Malgré la réduction globale des échanges économiques en 2012 et 2013, le transport fluvial a bien résisté par rapport aux autres modes. Sur le bassin de la Seine, qui représente la moitié des trafics nationaux, les trafics de marchandises ont même enregistré en 2012 une légère progression de 0,6% en tonnes à 23 millions de tonnes, et de 1,1% en tonnes-km à 4,2 milliards de t-km transportées. Le tonnage moyen transporté progresse de 492 tonnes en 2011 à 509 t en 2012, tandis que la distance moyenne parcourue reste stable autour de 183 km par transport. Permettant ainsi d’éviter la circulation de plus d’un million de camions en Ile-de-France !

Plus précisément, c’est la filière conteneurs qui augmente le plus : +5,7% de trafic. Les conteneurs représentent en volume le troisième secteur d’activité, après les matériaux de construction (59% de l’activité en hausse en 2012) et les produits agricoles (12,1% des trafics en baisse en 2012), soit 9,3% des trafics en tonnes. Accroissement de l’activité due principalement aux nouvelles logistiques dites « urbaines » qui ont été initiées en 2012 par les enseignes Franprix pour la desserte de ses magasins parisiens, ou Vert chez Vous pour la distribution de petits colis dans la capitale.

Ports de Paris c’est aussi une forte dynamique touristique fluviale. Avec 62 km de voies touristiques et près de 10 millions de passagers, Paris est un des premiers ports intérieurs de tourisme au monde !

Enfin, en 2013, c’est près de 50 M€ qui ont été investis dans la modernisation des infrastructures (CA 2012 : 83 M€) dont 20 % consacrés aux dépenses environnementales.

Il semblerait donc que le dernier enjeu de l’utilisation de la Seine soit le développement des déplacements quotidiens des parisiens, principalement représentés par Batobus et Voguéo…

Naïk Guezel

———–
(1) Les principales installations portuaires pour le trafic de marchandises se situent à Limay (Yvelines) et Gennevilliers (Hauts-de-Seine).
(2) Sources : Direction Territoriale Bassin de la Seine (DTBS), Voies Navigables de France (VNF) et Ports de Paris.

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 − trois =