1968-2018 : 50 ans et après

seguin2

« Quand Renault tousse, la France s’enrhume »

En mai 1968, la France du travail a les yeux fixés sur la « forteresse ouvrière ». L’usine Renault de Billancourt, thermomètre de la combativité ouvrière, est le théâtre de grèves massives.

En 2018 l’association Val de Seine Vert souhaite commémorer les 50 ans de cette lutte sociale.

Le lieu emblématique de l’île Seguin, en pleine mutation et tourné vers l’avenir nous semble être un lieu idéal pour célébrer mémoire et projets d’avenir.

Notre intention est de créer un événement sur Renault en mai 1968 : les initiatives citoyennes, l’écologie, le patrimoine… Avec des invités porteurs de projets et de mémoire.

Pour nous soumettre vos idées : contact@valdeseinevert.org.

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit + = 14