Tri et valorisation énergétique ne font pas bon ménage !

L’incinération des déchets ménagers produit de la chaleur, mais la mission d’Isséane est aussi de trier pour valoriser le contenu de nos poubelles, ne l’oublions pas.

p4_isseane_opt

Isséane est le centre d’incinération avec valorisation énergétique des ordures ménagères de 22 communes autour d’Issy-les-Moulineaux. La combustion de ces déchets produit de la vapeur qui alimente le réseau de chaleur de la CPCU (Compagnie Parisienne de Chauffage Parisien) ainsi que de l’électricité vendue à EDF.

Le Syctom (agence métropolitaine de déchets) est propriétaire d’Isséane, le centre de tri est exploité par SUEZ Environnement et l’Unité de valorisation par

Energétique Issy-Urbaser-Energie. (Ubraser.SA, société mondiale de gestion environnementale a été rachetée en juin 2021 par Platinum Equity, LLC société américaine d’investissement en capital-investissement.)

Isséane en 2020

Le dossier d’information 2020 publié par Isséane a été suivi, le 2 novembre, de la réunion de la Commission de suivi du site dont nous sommes membres. A la lecture du dossier il semble que nous n’ayons aucune inquiétude à avoir quant aux rejets des fumées : tous les indicateurs se situent en deça des normes imposées.

Toutefois les produits issus du tri destinés à d’autres filières sont en majorité acheminés par transports routiers. C’est un contresens total alors que la Seine est à quelques mètres !

Sur 22 837 t de collectes sélectives seuls 50% environ sont valorisés. Il faut savoir que les déhets inférieurs à 6 cm de diamètre, sont envoyés au « refus » c’est-à-dire brûlés ! Donc ne coupons pas nos papiers en 4 !
A quand un meilleur tri ?

La valorisation des déchets ménagers sous forme de matières et d’énergie est structurellement antinomique avec les actions de recyclage. Ce d’autant que le Syctom doit contractuellement fournir un certain volume de vapeur. Si ce volume n’est pas atteint le Syctom doit au CPCU une indemnité (ce qui a été le cas en 2019). Depuis avril 2021, la Commission européenne a exclu des investissements considérés comme « durables » l’incinération des déchets. Mais 88 OOO logements sont chauffés grâce à ce système…

L’objectif du PRPGD (Plan régional de prévention et gestion des déchets) francilien prévoit une réduction de -10 % du ratio DMA de l’Ile-de-France entre 2010 et 2025, l’Ile-de-France est pour l’instant en retard vis-à-vis de l’atteinte de cet objectif : on observe une baisse de 3 % entre 2010 et 2019 (ORDIF). C’est donc à la source qu’il faut agir. Les actions de prévention et de sensibilisation du public font partie des missions du Syctom.

Nicole Matrand

………………………………………………………………………………….

Compostage

GPSO a mis en place depuis plusieurs années une politique d’incitation au compostage :

• Mise à disposition de composteurs (individuels ou collectifs) et lombricomposteurs

• Initiation au compostage (Maison de la nature et de l’arbre 14 Ruelle des Ménagères, à Meudon )

• 23 composteurs de quartier, Boulogne : 2 – Issy : 14 – Marnes la Coquette : 1 – Meudon : 1 – Vanves : 4 – Ville d’Avray : 1

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 6 = trente six